Vous êtes ici

Compétences discrètement acquises

Sommes-nous les mêmes personnes avant et après une formation ?

Sur un plan professionnel, la différence tient aux compétences acquises qui en principe, augmentent nos chances de trouver un emploi. Mais d'autres changements se produisent également. Plus subtils et donc plus difficiles à percevoir, ils sont néanmoins tout aussi cruciaux pour l’insertion dans la sphère professionnelle. Confiance en soi, autonomie, relations sociales et familiales… Le projet ETAPE financé par la Région des Pays de la Loire a pour objectif d’évaluer précisément ces effets. Pour ce faire, des chercheurs en sciences humaines et sociales commencent par s'intéresser à une vingtaine de jeunes sans diplôme âgés de 18 à 30 ans. Inscrits à l'école de la deuxième chance de l'estuaire de la Loire, ils y suivent des formations de 7 à 9 mois en alternance. En pratique, les chercheurs vont passer au peigne fin et à trois reprises (au début, à la fin et six mois après la formation) leurs parcours scolaires et de formation, leurs rapports au savoir, leurs relations avec l'entreprise qui les accueille en stage mais aussi leur santé, leur situation financière, immobilière ou encore leur parcours judiciaire pour mesurer le chemin parcouru et saisir ce qui a changé au cours de la formation. « Nous prendrons également en compte l'environnement du stagiaire, à l'école comme dans l'entreprise », précise Caroline Mazaud, la sociologue qui coordonne le projet. Une fois la méthode testée et approuvée, elle servira de référence pour évaluer d'autres dispositifs d'accompagnement à l'insertion professionnelle.

Anne Le Pennec
 

Infos complémentaires

Ajouter un commentaire