Vous êtes ici

"Tout est en mouvement "

Trois questions à Emmanuel Brasseur, assistant ingénieur en instrumentation scientifique et techniques expérimentales au Laboratoire d’Acoustique de l’Université du Maine (LAUM). 

En quoi consiste votre métier ?
Je collabore de manière directe avec les chercheurs sur toute la partie expérimentale de leurs travaux, depuis les capteurs, jusqu’à l’ordinateur. Je travaille notamment à la mise au point de systèmes de mesure. Par exemple, pour acquérir le signal sonore qui émane d’un instrument, il faut choisir le micro correspondant, ou encore le bon accéléromètre. La notion d’acquisition de données par informatique a également son importance. Il faut pouvoir sortir les bonnes données pour exploiter les résultats. Je dois toujours comprendre au mieux ce que les chercheurs souhaitent faire pour mettre en place les dispositifs qui correspondent.  
 
Jusqu’à maintenant, vous aviez fait toute votre carrière dans la recherche ?
Pas du tout ! J’ai passé un BTS électronique en 1998. Ensuite, j’ai beaucoup travaillé dans la téléphonie mobile. Et plus particulièrement dans le domaine des tests et mesures. Après avoir passé plusieurs années dans le secteur, j’ai voulu me réorienter. J’ai passé les concours de la fonction publique pour me tourner vers la recherche. Aujourd’hui au LAUM, je travaille surtout sur la physique des instruments de musique, la thermo-acoustique, et l’acoustique des milieux granulaires.  
 
Qu’est-ce qui change pour vous ?
Ce qui me plaît le plus, c’est que tout est en mouvement ! L’évolution est permanente. Un projet en chasse un autre. Ce n’est pas un travail répétitif, on va toujours de l’avant. J’ai également plus de liberté et de responsabilité qu’auparavant. La veille technologique est aussi plus importante. L’autre point qui m’intéresse, c’est l’aspect collaboratif du travail. L’échange avec les chercheurs et les collègues est permanent.  
 
Propos recueillis par Laurent Salters

Infos complémentaires

Commentaires

Portrait de BENSOUSSAN
de BENSOUSSAN (non vérifié), le dim, 24/01/2022 - 14:12
bonjour, je suis prof de maths en collège et je voudrais savoir s'il existe de slogiciels qui à partir d'une musique donnée , nous permettent d'analyser les fréquences sonores, intensité de celle ci... c'est pour un enseignement interdisciplinaire. Je vous remercie de votre réponse. cordialement

Ajouter un commentaire