Vous êtes ici

Un dispositif pour étudier les eaux de pluie

La réduction de la pollution des eaux pluviales constitue un véritable enjeu pour les collectivités.

Il est facile d’anticiper les volumes d’eaux usées domestiques rejetés dans les réseaux d’assainissement. Pour les eaux pluviales, la situation est tout autre car les variations brutales de débit provoquent souvent des inondations et surtout des déversements dans les milieux. “Et comme l’imperméabilisation des villes est de plus en plus importante, le phénomène se renforce”, confirme Véronique Ruban.
Sur la région de Nantes, les gouttes de pluie bénéficient d’un dispositif de choix ! L’Observatoire Nantais des Environnements Urbains (ONEVU) a été créé en 2006 dans le cadre de l’Institut de Recherche en Sciences et Techniques de la Ville (IRSTV). C’est dans ce dispositif qu’à été lancé, notamment à travers l’IFSTTAR, le projet INOGEV : Innovation pour la Gestion durable des Eaux en Ville. L’objectif : améliorer les connaissances sur les flux et les sources de polluants dans les eaux pluviales.
Laurent Salters

Ajouter un commentaire