Vous êtes ici

Le 5ème rapport du GIEC

Le GIEC, le Groupe Intergouvernemental d’Experts sur le Climat, a été créé en 1988 par l’ONU.

Selon son site web, le GIEC a pour “mission d’évaluer, sans parti pris et de façon méthodique, les informations d’ordre scientifique, technique et socio-économique qui nous sont nécessaires pour mieux comprendre les fondements scientifiques des risques liés au changement climatique d’origine humaine (...) et envisager d’éventuelles stratégies d’adaptation et d’atténuation”. Le travail du GIEC consiste essentiellement à produire des rapports sur l’état de la planète face au changement climatique. Il compte 195 membres, soit la quasi totalité des pays du monde. Il encadre les travaux de 2 500 scientifiques et relecteurs. Certains de ces relecteurs sont désignés par des ONG et des Etats pour garantir l’impartialité des publications. Le 5ème rapport du GIEC, dont les premières parties sont parues à l’automne 2013, a été rédigé par 831 auteurs scientifiques. Fin 2014, la dernière partie du rapport à destination des décideurs doit être publiée. Le GIEC ne participe pas aux négociations sur le climat. Il y possède un statut de consultant.

Retrouvez toutes les vidéos sur la WebTv de l'Université de Nantes

 

L.Salters

Infos complémentaires

Le Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC)

Ajouter un commentaire