Vous êtes ici

Un nouveau traitement pour soigner le cancer des os

Culture de cellules cancéreuses. ©Atlantic TV

Des chercheurs nantais viennent d'identifier une molécule qui supprime les cellules tumorales responsables des tumeurs osseuses.

Afin d'assurer la solidité de notre squelette, nos os sont remplacés tous les 2 à 4 ans ! C'est ce qu'on appelle le remodelage osseux. Mais comment ça marche ? Prenez l'exemple d'un fémur, qui est remplacé tous les 4 ans. Dans le cas d'un individu sain, des cellules ostéoclastes viennent "grignoter" l'os, suivies d'autres cellules ostéoblastes qui viennent le remplacer. Cet équilibre parfait entre les cellules permet d'avoir des os toujours solides.
Dans le cas d'un individu atteint du cancer des os, la tumeur osseuse va venir stimuler nos cellules, perturbant ainsi l'équilibre. Les conséquences pour l'os ce sont des zones plus denses (les cellules fabriquant de l'os ont été trop stimulées) et des zones plus fragiles (les cellules ont trop grignoté l'os), entrainant plus de fractures et plus de douleur. 

Les chercheurs de l'Inserm et de l'Université de Nantes ont ainsi identifié une molécule capable de stopper le déséquilibre et d'éliminer la tumeur osseuse. Ils nous expliquent leurs travaux et l'avancée de leurs recherches.

Infos complémentaires

Pour aller plus loin, consultez le communiqué de l'Unité Inserm 957 "Physiopathologie de la Résorption Osseuse et Thérapie des Tumeurs Osseuses Primitives" à Nantes : Stopper le cercle vicieux de la progression tumorale chez les enfants atteints d'un cancer osseux et la publication scientifique sur Nature Communication (EN) : Selective inhibition of BET bromodomain epigenetic signalling interferes with the bone-associated tumour vicious cycle.

Ajouter un commentaire