Vous êtes ici

Armoricaphyton chateaupannense

Arbre par Michael J. Moeller - CC-NC-SA

C'est en Anjou qu'a été apportée la preuve de l'origine du bois dans l'histoire des végétaux, il y a 407 millions d'années.

Le bois ne viendrait pas des arbres mais des plantes de petite taille. Bizarre, vous avez dit bizarre... C'est Christine Strullu-Derrien, paléobotaniste et chercheuse associée à l'Université d'Angers, qui a avancé cette hypothèse en 2008 lors d'un congrès scientifique à Bonn (Allemagne). Des coupes effectuées sur des fossiles de plantes vieux de 407 millions d'années et trouvés en Anjou, dans la carrière de Châteaupanne, mettaient au jour une organisation cellulaire faisant penser au bois. A l'époque, l'annonce fit sensation. La prestigieuse revue Science publia cette découverte en août 2011. Mais il fallait étayer ce qui n'était encore qu'une hypothèse. Problème : les échantillons étaient peu nombreux. « Nous ne voulions pas abîmer nos échantillons, explique la chercheuse. La solution était de leur faire subir une analyse aux rayons X. » Direction le Synchrotron de Grenoble où des milliers de radios ont été prises pour finalement reconstituer en 3D les fameuses cellules. Christine Strullu-Derrien : « L'utilisation d'un synchrotron était une grande première dans ce domaine de recherche. » Sa thèse, soutenue en décembre 2010, confirme son hypothèse.
En juillet dernier une publication dans le Botanical Journal of the Linnean Society développe les avantages de cette analyse. Jusqu'ici, on pensait que le bois était apparu avec les arbres il y a environ 400 millions d'années. « Le bois est en fait apparu chez des plantes de petite taille, avant les arbres, il y a 407 millions d'années, explique Christine Strullu-Derrien. C'est assez curieux, ces plantes n'avaient encore pas de feuilles. Elles effectuaient probablement la photosynthèse par les ramifications de la tige. »
Les fossiles de plantes qui ont permis à Christine Strullu-Derrien de mener ces recherches ont aujourd'hui un petit nom : Armoricaphyton chateaupannense.

L.Salters

Infos complémentaires

Laboratoire d'études des bio-indicateurs actuels et fossiles (BIAF)
Article paru sur Science : A Simple Type of Wood in Two Early Devonian Plants

Ajouter un commentaire