Vous êtes ici

Ligne de mire. Les semences, un enjeu pour la biodiversité

Selon l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, environ 75% de la biodiversité des plantes cultivées a disparu ces 100 dernières années. Comment recenser et conserver la biodiversité qui arrive dans nos assiettes ?

En France, les variétés cultivées doivent obligatoirement être inscrites au catalogue français des espèces et variétés, puis contrôlées par des instituts comme le GEVES (Groupe d'Etude et de contrôle des Variétés Et des Semences). Cela permet de recenser les variétés et de contrôler leur qualité, mais rien ne garantit la conservation de la biodiversité. Agriculteurs, industriels et grande distribution privilégient en effet les semences qui répondent à leurs exigences en délaissant parfois des variétés plus anciennes.

Découvrez comment la France s'organise pour conserver la biodiversité cultivée à travers cette vidéo.

Infos complémentaires

Consultez notre dossier consacré au végétal

Ajouter un commentaire