Vous êtes ici

Attirer les jeunes vers les carrières 2.0

Les acteurs ne manquent pas en Pays de La Loire dans l’univers du numérique. Une filière en pleine évolution mais qui peine à attirer les jeunes vers ses métiers.

D'ici quelques jours, un nouveau site web va voir le jour. Son nom : I Like IT (www.i-like-it.fr). Littéralement : j'aime les Technologies de l'Information. Il est lancé par l'association ADN Ouest qui œuvre entre autres à attirer les jeunes vers les carrières numériques. « L'idée est de mettre en place un site agréable à fréquenter avec des informations sur la culture numérique, les métiers et la formation, précise Jérôme Cannaferina, chef du projet au sein d'ADN Ouest. Ce sera le site idéal pour un collégien ou un lycéen qui se pose des questions sur son orientation dans le domaine du numérique. »
En Pays de la Loire, on dénombre 45 000 emplois dans le numérique, filière structurée en 5 pôles : les éditeurs de logiciels, les fabricants d'informatique, les services informatique des entreprises, les SSII qui proposent des services en sous-traitance aux entreprises… et les start up, les agences web et le monde du jeu vidéo. C’est de loin le domaine le plus médiatisé, mais qui cumulerait à peine plus de 2 000 emplois, essentiellement tourné B2B (de professionnel à professionnel).
Mais malgré un secteur en essor, les jeunes peinent à se lancer dans l'univers du 2.0. « D'ici quelques années, le numérique va être omniprésent dans tous les domaines de l’économie. C’est l’impact immédiat de l’arrivée massive des big data (les données massives), des objets connectés et de l’impression 3D, analyse Jérôme Cannaferina. Quantité de métiers vont évoluer. Les jeunes doivent comprendre que c'est un univers en mouvement, souvent créatif. Les métiers du numérique doivent être une source d'inspiration. Et contrairement à une idée reçue, ils ne sont pas si technologiques que cela. C'est pourquoi nous essayons d'attirer les littéraires. » Un mouvement conforté par l'obtention par la ville de Nantes du label « French Tech », initié par le gouvernement, et qui met en avant des territoires au fort potentiel dans la branche.

L.Salters

Infos complémentaires

Pour suivre les actions d'ADN Ouest et l'évolution de la fillière du numérique consultez adnouest.org

Ajouter un commentaire