Vous êtes ici

Une expo pour embarquer vers la Lune et découvrir ses secrets

L’exposition « Expérience Lune » vous invite à explorer notre satellite naturel à travers un parcours interactif ludique et original. Une expérience à vivre au CCSTI-Musée des sciences de Laval jusqu’au 31 octobre.

L’exposition est proposée au CCSTI-Musée des sciences de Laval jusqu’au 31 octobre. © CCSTI de Laval

« Embarquez dans une expérience lunaire inédite ». Voilà l’invitation lancée par le Musée des sciences de Laval avec l’exposition « Expérience Lune ». « La Lune est un thème très intéressant, tout le monde l’observe mais elle est peu connue, explique Caroline Guillou, médiatrice scientifique au CCSTI. L’exposition permet de découvrir ses secrets comme son odeur qui ressemblerait à celle des cendres froides ou la géographie de sa face cachée car de la Terre on ne voit qu’un seul de ses côtés. » Composée de films, maquettes, jeux, panneaux, ateliers et animations, « Expérience Lune » propose un parcours interactif en trois temps : « Conquêtes lunaires », « Expériences lunaires », « Imaginaires lunaires ».

L’Astrojump permet de ressentir ce que seulement 6 astronautes ont pu expérimenter : marcher sur la Lune !

A l’entrée, une reproduction de la Lune d’un mètre de diamètre permet de découvrir en détail sa géographie. « On y découvre ses différentes « mers », ces gigantesques plaines basaltiques formées par des éruptions volcaniques, ses cratères, ses vallées, ses montagnes... » détaille la médiatrice. Le premier espace de l’exposition retrace l’histoire de l’exploration de cet astre de Spoutnik 1 à Apollo 17 en passant par la célèbre mission Apollo 11 : celle qui permit à un homme de marcher pour la première fois sur le Lune le 21 juillet 1969. Vous y verrez aussi des objets insolites - un rameau d’olivier, deux balles de golf, une plume de faucon… des répliques des objets laissés par des astronautes ayant foulé le sol lunaire. Un peu plus loin, les visiteurs arrivent devant le clou de l’exposition: l’Astrojump. Ce simulateur de marche extra-terrestre permet de ressentir ce que seulement 12 hommes au monde ont pu expérimenter : marcher sur la Lune ! Attention, cet équipement est réservé aux petits gabarits : moins de 38 kg. La dernière partie de l’expo fait la part belle à l’imagination : « Avec des saladiers, des tubes en plexiglas, des maquettes d’éoliennes ou de panneaux solaires etc. les visiteurs peuvent créer leur propre base lunaire. » Comment vivre sur la Lune ? Comment s’y déplacer ? Comment se nourrir ? Comment se fournir en énergie ? Voilà les questions que devront se poser les apprentis architectes.

L’Astrojump est réservé aux moins de 38 kg. © CCSTI de Laval

Tout au long des vacances scolaires, le Musée propose également des animations régulières pour devenir incollable sur le système Terre-Lune-Soleil, Galilée et sa lunette astronomique, les phases de la lune, les éclipses, les marées… En parallèle de l’exposition, des séances d’observation, la diffusion du film « Moonwalk One » et une conférence « Interlunar : voyage à travers les lunes du système solaire » animée par Gabriel Tobie, planétologue au CNRS, offriront aux curieux la possibilité de poursuivre le voyage.

*Centre de Culture Scientifique, Technique et Industrielle

Infos complémentaires

Lire aussi...

Rosetta : 10 ans de voyage…
L'épopée spatiale n'est pas pour demain

Ailleurs sur le web

Site de la CCSTI de Laval

Ajouter un commentaire