Vous êtes ici

Projet Ekovore : des solutions écologiques pour nourrir la ville de demain

Concevoir un aspirateur ou inventer la ville de demain ? Les designers Laurent Lebot et Victor Massip ont décidé de ne pas choisir. Ces deux Nantais  imaginent depuis près de 15 ans des fers à repasser, des bouilloires ou des poussettes pour de grands groupes industriels. Ils s’investissent aussi dans un projet plus personnel, à la fois écologique et citoyen : Les Ekovores.

Fermes d’urgence, poulaillers urbains, marchés flottants, conserveries de quartier… réunis au sein du projet Ekovores, deux designers nantais imaginent depuis 5 ans « une nouvelle organisation de la production alimentaire aux portes de la ville ». Objectifs : produite localement et bio, réduire la pollution liée au transport des aliments, optimiser le recyclage et pourquoi pas faire fonctionner les villes en autonomie alimentaire. Modélisés en 3D, ces dispositifs pourraient bientôt sortir de terre. 

 

Ailleurs sur le web

Kogito.fr

Ekovore

Implantée en bordure de ville, cette ferme d’urgence contribuerait à créer « une nouvelle complicité entre les agriculteurs et les mangeurs des quartiers voisins ». Favoriser les circuits courts, c’est réduire les distances de transport et - du même coup - la pollution. Constituée de plusieurs modules préfabriqués, elle ne demande que quelques jours d’installation. Un chapiteau étanche recouvre l’ensemble pour protéger le matériel et la production. © leskovores

Infos complémentaires

Design et éco-conception

Les Ekovores est un projet imaginé par l’agence de design industriel Faltazi. A sa tête, Laurent Lebot et Victor Massip. Ces deux designers à la « fibre écolo » ont notamment été récompensés pour leur Shock Absorber : un aspirateur éco-conçu, plus léger, plus économe en énergie et moins polluant. Leur cuisine Ekokook a été récompensée par plusieurs prix. Elle se distingue par son approche en matière de gestion des déchets et ses espaces de stockage intelligents. 

Ajouter un commentaire