Vous êtes ici

Les envahisseurs : l’impact des espèces exotiques marines

Crabes japonais, algues du Pacifique, mollusques nord-américains… Des organismes venus d’ailleurs envahissent nos côtes et bouleversent la biodiversité locale. Les explications de Philippe Goulletquer, spécialiste des écosystèmes marins à l’Ifremer et auteur du Guide des organismes exotiques marins.

Gastéropode originaire d’Amérique du Nord, la crépidule est une espèce qui est en compétition, notamment alimentaire, avec les mollusques d’élevage.  [Copyright]  © : P.G Sauriau

Quelles sont les espèces exotiques présentes sur nos côtes ? Quand et comment sont-elles arrivées ? Quelles sont les conséquences de leur présence ? Pour répondre à ces questions, Philippe Goulletquer, directeur scientifique adjoint en charge des questions de biodiversité marine et côtière à l’Ifremer et spécialiste des écosystèmes marins, a étudié pendant trois ans plusieurs centaines de publications, parfois anciennes, et une vingtaine de bases de données scientifiques. Le résultat : un ouvrage de 300 pages intitulé Le Guide des organismes exotiques marins

Les envahisseurs

« L’introduction d’espèces exotiques est la troisième cause majeure de perturbation de la biodiversité. Et une biodiversité importante est essentielle pour l’approvisionnement en nourriture, la régulation du climat… » indique Philippe Goulletquer dans l’introduction du Guide des organismes exotiques marins. Ce livre propose des fiches détaillées consacrées à 125 des 300 espèces exotiques marines répertoriées en France comme ce Bigorneau perceur japonais (Ocenebra inornata), véritable fléau pour les élevages d’huitres et de moules. © : S. Robert

Infos complémentaires

GOULLETQUER Philippe, Le Guide des organismes exotiques marins, Belin,Collection Références nature,  2016, 304 p., 32,90 €

www.editions-belin.com

 

 

 

 

A lire

 

Ajouter un commentaire