Vous êtes ici

La Nuit européenne des chercheurs : face à face avec les sciences

Les villes d’Angers et du Mans accueillent vendredi 30 septembre la Nuit européenne des chercheurs. Un rendez-vous festif pour rencontrer des scientifiques de toutes les disciplines à l’occasion de café des sciences, de mini-conférences, d’animations marrantes et décalées… Avant-goût du programme.

Comment naissent les idées en science ? Cette interrogation passionnante est au cœur de la prochaine Nuit européenne des chercheurs. Organisé le 30 septembre prochain, l’évènement se déroule en même temps dans plus de 200 villes d’Europe. Dans la région, deux rendez-vous nocturnes vous seront proposés : à Angers et au Mans. « L’idée, c’est d’inviter le grand public à rencontrer des chercheurs le temps d’une soirée festive et conviviale » résume Jean-Pierre Jandot de Terre des Sciences, le centre de culture scientifique, technique et industrielle angevin. Dans les deux villes, de 18h30 à minuit, vous participerez donc à des animations décalées, des rencontres improbables ou des jeux farfelus… à mille lieux de la poussiéreuse conférence académique. 

Au Mans par exemple, vous prendrez place au Café des sciences organisé par les biologistes du laboratoire Mer molécules et santé (MMS). Ces scientifiques cherchent à mieux comprendre le fonctionnement du milieu marin. Autour de la table, la discussion portera sur « l’élaboration d’une théorie ». Un peu plus loin, c’est l’équipe d’Argumans qui vous attend. Au sein de cet Atelier de Recherche en Gestion de l’Université du Mans, on étudie la gestion bien sûr mais aussi le management ou l’entrepreneuriat. Ce vendredi soir, ces chercheurs vous dévoileront une partie de leurs travaux : « Vous comprendrez comment naissent les nouveaux produits » précise Ingrid Silpa, coordinatrice  culture scientifique à l’université du Maine. A 19h, ne manquez pas la conférence intitulée « La tête dans les nuages ». Elle réunira un météorologue, un chimiste et un artiste. Le premier vous dira tout de la différence entre un Altocumulus castellanus et un Stratocumulus cumulogenitus. Le second vous montrera peintures et lithographies inspirées par ces amas de fines particules d’eau. Quant au chimiste, il fabriquera un vrai nuage sous vos yeux.

 

Nuit Européenne des chercheurs au Mans : le clip de l’édition 2015

 

A Angers, vous enquêterez sur des crimes en série. Le tueur s’appelle Bigfat. Il a déjà fait 2.6 millions de victimes cette année. Pour mener à bien cette enquête, vous vous appuierez sur les recherches du laboratoire Stress Oxydant et PAthologies Métaboliques (SOPAM) où l’on travaille sur les maladies cardiovasculaires et l’obésité. A Angers toujours, vous n’aurez besoin que de vos oreilles pour profiter des histoires dans le noir. « Il s’agit d’écouter la présentation de travaux de recherche dans le noir le plus complet » explique Jean-Pierre Jandot. C’est ainsi que vous intéresserez aux recherches sur la vie dans les abysses menées par l’océanographe Patrick Gillet de l’Université Catholique de l’Ouest. Autre animation marrante et décalée : le bouche à oreille. Le principe est très simple. Un chercheur vous murmure à l’oreille pendant une minute une synthèse de ses travaux. Votre mission est ensuite de la transmettre à l’oreille de votre voisin ou de votre voisine et ainsi de suite… Que restera-t-il à la fin de la présentation sur la culture du lupin ou l’archéozoologie ?

Ailleurs sur le web
Le programme de la Nuit européenne des chercheur.e.s à Angers
Ailleurs sur le web
Le programme de la Nuit européenne des chercheur.e.s au Mans
Ailleurs sur le web
Le site national de la Nuit Européenne des Chercheur.e.s

 

Ajouter un commentaire