Vous êtes ici

Des logiciels vert comme le gazon !

Green it

Actualité scientifique
Data Center
Un des Data Centers du Cern. De la mémoire, de la mémoire... © 2008Cern

Les Data Centers engloutissent 2% de la consommation électrique mondiale. Polytech Nantes organisait en avril un colloque sur les solutions d’économie d’énergie.

Chaque fois que vous gardez un mail en mémoire, votre ordinateur consomme du courant. Mais c’est surtout le stockage de cette information sur des serveurs qui absorbe énormément d’électricité : 2 % de la consommation mondiale. Selon certaines estimations, cette part devrait quadrupler d’ici 10 ans. 
“Le problème, c’est qu’on ne perçoit pas cette consommation”, explique Mathieu Pettinotti, étudiant et co-organisateur de Green It, une conférence qui s’est tenue en Pays de la Loire à Polytech Nantes début avril sur les technologies de l’information verte (en anglais Green IT). 
Objectif de l’évènement : réunir des acteurs de la Green IT et des étudiants afin de faire le point sur les solutions à ce problème. “Il y a des remèdes très simples, détaille Mathieu Pettinotti. Par exemple, ne pas disposer les armoires des Data Centers les unes à côté des autres pour générer moins de chaleur et donc moins de consommation d’énergie pour le refroidissement”.
Plus original, des solutions peuvent être cherchées dans l’éco-conception même des logiciels. Ainsi, l’association Green Code Lab a détaillé aux étudiants son service d’amélioration des langages de programmation des logiciels en compressant les codes : les logiciels tournent plus vite et consomment moins. Green Code Lab permet aussi à ses clients d’estimer la consommation électrique de leurs sites web. 
Au premier abord, c’est du virtuel, mais au final, c’est très concret : il s’agit de réduire la facture énergétique du web. Tout un programme... d’avenir.
 
L.S.
 

Informations complémentaires

  • Association des diplômés ingénieurs Polynantes

Ajouter un commentaire