Vous êtes ici

Mieux scruter le cerveau

Un colorant aux propriétés fluorescentes exceptionnelles

Actualité scientifique
Un colorant, le chromophore Lem-PHEA, permet grâce à ses propriétés fluorescentes exceptionnelles de mieux sonder notre cerveau
Le chromophore Lem-PHEA, un colorant aux propriétés fluorescentes exceptionnelles, permet de mieux sonder notre cerveau. © CNRS

Une équipe de chercheurs de Nantes a contribué à comprendre les propriétés d’un colorant ultra brillant pour mieux sonder le cerveau. Une première mondiale.

"Ce que nous étudions, ce sont les interactions entre la lumière et la matière", explique Denis Jacquemin, professeur d’Université, chimiste au laboratoire CEISAM1, à Nantes. "Que se passe-t-il lorsque la molécule absorbe la lumière ? Est-ce qu’elle se déforme ? Quelle est la zone affectée ?" Il a co-signé avec des collègues de Lyon et Grenoble2 un article paru dans la revue Chemical Science en avril. Ils y mettent en évidence un colorant, le chromophore Lem-PHEA, qui permet grâce à ses propriétés fluorescentes exceptionnelles, de mieux sonder notre cerveau. 
Une des caractéristiques importantes que retiennent les chercheurs lorsque l’on parle d’imagerie cérébrale est la résolution spatiale des images. Jusqu’à quel degré de détail peut-on aller ? Le chromophore Lem-PHEA est très fluorescent en milieu biologique et permet une vision au micromètre, augmentant de manière significative le degré de précision. "En fait, les équipes avaient identifié ce colorant depuis un moment, explique Denis Jacquemin. De notre côté, nous avons apporté une rationalisation du phénomène."
Le chercheur a utilisé des modèles informatiques qui lui ont permis de comprendre le comportement des molécules du colorant lorsqu’elles sont excitées par la lumière. "Une fois le programme lancé, le temps de calcul peut parfois être de plusieurs mois. Toute la difficulté étant d'effectuer des calculs qui au final donneront du sens", renchérit Denis Jacquemin.
Pour l’instant, les essais cliniques ont été faits sur des souris. Le colorant s’est en plus révélé non toxique et est très bien éliminé par les reins. Ce qui en fait un candidat idéal pour les examens médicaux toujours plus affinés de demain.
 
L.S.
 
1CEISAM : Chimie et Interdisciplinarité : Synthèse, Analyse, Modélisation
2CNRS / ENS Lyon / Université Claude Bernard Lyon 1, Université Joseph Fourrier - Grenoble / CEA / Inserm / CHU

 

Informations complémentaires

  • Laboratoire Chimie et Interdisciplinarité : Synthèse, Analyse, Modélisation

Ajouter un commentaire