Vous êtes ici

Pour écrire une nouvelle histoire de l'Europe

S'interroger sur la construction de l'identité européenne

Actualité scientifique
Podcast
Eclairer la crise que connaît actuellement l'Europe, tel est le but que s'est fixé le programme de recherches "Ecrire une Histoire Nouvelle de l'Europe". © Thinkstock

Le Centre de Recherche en Histoire Internationale Atlantique (CRHIA) est le seul laboratoire de sciences humaines et sociales (SHS) en Pays de la Loire qui participe à un Laboratoire d'excellence (Labex).

Comment écrire l'histoire de l'Europe aujourd'hui alors que le projet européen est justement en panne ? Quelles clefs de compréhension donner dans une perspective historique ? Comment expliquer cette volonté de repli sur soi que l’on perçoit un peu partout aujourd’hui ?
C'est pour tenter de répondre à ces questions que le Labex "Ecrire une Nouvelle Histoire de l'Europe" a vu le jour. "C'est aussi pour positionner l'historiographie française en tête de ces problématiques, nuance Michel Catala, historien et directeur du CRHIA. L'idée centrale est d'adopter une perspective internationale sur l'histoire européenne".  
En tout, sept laboratoires prennent part à l'aventure, chacun avec des thèmes de recherche précis. Le CRHIA est le seul laboratoire en région à participer au Labex. Il pilote un axe intitulé "L’Europe, les Européens et le monde". "Nous sommes même les seuls à coordonner un Labex SHS dans tout le Grand Ouest", tient à préciser Michel Catala. Sachant qu'en tout, une quinzaine de Labex ont été sélectionnés au niveau national, cela renforce la place particulière du CRHIA dans le programme. A Nantes, les chercheurs vont se concentrer sur quatre grands thèmes : "L'Europe impériale, les migrations, la diplomatie, les Européens comme acteurs de la mondialisation", détaille Michel Catala.  Le programme occupera une vingtaine de chercheurs. "Mais nous ferons aussi appel à des intervenants extérieurs en fonction des compétences, précise Michel Catala. Même si c'est un Labex d'historiens, il est aussi pluridisciplinaire. Par exemple, lorsque l’on aborde des questions comme le droit et la diplomatie, il faut faire appel à des juristes". Un des points forts du projet, qui doit se poursuivre jusqu'en 2020, est la mise en place d'un site web dès 2015, qui rendra compte des travaux menés. Michel Catala : "C'est notre fil rouge. Nous allons produire une encyclopédie numérique et thématique afin de porter et diffuser les résultats de nos recherches. Elle s'adressera à la fois au grand public et aux chercheurs."
L.S.

 

Dialogue entre deux historiens du Centre de Recherche en Histoire Internationale et Atlantique (CRHIA) de l'Université de Nantes ; le Labo des savoirs questionne les relations internationales à l'aune de leurs expressions belliqueuses.

Informations complémentaires

Ajouter un commentaire