Vous êtes ici

“Si j’osais, je vous demanderais de fermer les yeux quelques instants...”

Le talent d'orateur

Actualité scientifique
Violaine Lucas, lauréate du concours national d’éloquence 2013
Violaine Lucas, lauréate du concours national d’éloquence 2013, a débattu sur la question “La femme est-elle l’avenir de l’homme ?” © Adrien Thibault

Une étudiante de la faculté de droit de Nantes remporte le concours national d’éloquence. 

Je me suis beaucoup amusée”, déclare avec une certaine légèreté Violaine Lucas, lauréate du concours national d’éloquence 2013, organisé à Paris le 15 mai dernier par la Conférence Nationale Lysias, association spécialisée dans l’art oratoire. Cette étudiante en droit de master 1 à la faculté de droit de Nantes a débattu sur la question “La femme est-elle l’avenir de l’homme ?”. 
Organisé tous les ans, les règles du concours sont toujours les mêmes : deux participants se font face et défendent chacun le “pour” et le “contre” d’une question. Les contradicteurs ont 10 minutes pour dérouler leurs argumentaires. L’échange a lieu devant un public et un jury évalue les prestations. Pour la finale régionale en mars, il y avait 300 personnes dans dans le hall de la faculté de droit. A Paris, c’est dans la salle de l’assemblée générale du Conseil d’Etat que se sont affrontés les finalistes.
L’éloquence rejoint mon goût pour la littérature et pour le théâtre. Et ce contact avec Lysias m’a permis de casser l’isolement”, raconte la gagnante. Car Violaine Lucas est enseignante en lettres depuis... 17 ans. Difficile pour elle, avec 20 heures de cours par semaine à dispenser au lycée Aristide Briand de Saint-Nazaire, d’être assidue sur les bancs de la faculté de droit. Le lien avec Lysias à travers les autres activités de l’association (rencontre avec des avocats, organisation de joutes etc) lui a permis de contrebalancer ces manques. Prochaine étape de la reconversion pour elle : présenter les concours en septembre pour entamer un nouveau cursus et devenir avocate. Un parcours en lui-même... éloquent.
 
L.S.
 

 

Informations complémentaires

Ajouter un commentaire