Vous êtes ici

Paroles de chercheurs

Abderrahmane Rahmani

Abderrahmane Rahmani

Directeur adjoint Laboratoire Motricité, Interactions, Performance, Le Mans (Recherche Optimisation Performance Motrice)

Abderrahmane Rahmani, Professeur à l’université du Maine et Directeur adjoint du Laboratoire “Motricité, Interactions, Performance”, Equipe d’accueil EA4334 Nantes-Le-Mans.

Quel résultat scientifique vous a le plus marqué ?
C’est probablement la découverte du moyen de diffusion de l’information par excellence que constitue Internet. On l’utilise en permanence dans nos vies personnelles et professionnelles. 
 
Quelle personne a le plus compté dans votre parcours ?
Il y en a plusieurs. D’un point de vue personnel il y a mon épouse et mes parents. Mes parents ne sont pas issus d’un milieu universitaire. Pour eux, c’était quelque chose d’essentiel que leurs enfants puissent accéder à un métier intéressant. D’un point de vue professionnel, je dois beaucoup au Professeur Jean-René Lacour. En 1995, il m’a ouvert les portes de son Laboratoire de Physiologie de l’Exercice (Université Jean Monnet, Saint Etienne) pour réaliser mon DEA sur l’évaluation de la force musculaire dans la performance. Suite à cela, il m’a proposé de poursuivre mes travaux dans le cadre d’une thèse. C’est lui qui m’a orienté vers ce métier d’enseignant-chercheur lié à  l’activité physique.
 
Qu’aimeriez-vous voir démontré ou compris ?
Dans mon domaine, j’aimerais en savoir plus sur le fonctionnement de la performance sportive, en particulier les liens qui existent entre les aspects physique, psychologique, neurologique, technique et sociologique. Au laboratoire, nous nous intéressons à l’analyse et à l’optimisation de la performance, autour de deux axes. Le premier concerne les adaptations de la fonction neuromusculaire à la coordination et aux propriétés des muscles lors de l’activité physique. Le second porte sur la dynamique des adaptations psychologiques humaines dans diverses situations individuelles ou collectives. Il est très complexe de comprendre comment la performance se partage entre ces deux axes. Et nous tentons de répondre à cette question. 
 
Qu’est-ce qui vous semble important mais dont on ne parle jamais ?
Le lien social et la cohésion dans une équipe de recherche. Il me semble important que tous les membres d’une équipe, sans être amis, puisse discuter et partager le quotidien de la vie de leur laboratoire. S’intéresser aux études menées par les uns et les autres, dans une ambiance sereine, amicale tout en restant studieuse et orientée vers la réussite des objectifs de l’équipe. 
 
Quel conseil donneriez-vous à un jeune souhaitant s’engager dans une carrière scientifique ?
Il lui faut être motivé, avoir un projet professionnel bien défini. S’il a le souhait d’apprendre tout en travaillant alors oui, il doit se lancer dans la recherche. Mais il lui faut être conscient de la difficulté à être recruté dans un laboratoire directement après la thèse. Il sera amené à faire des post-doctorats et à accepter des postes d'attaché temporaire d’enseignement et de recherche, qui compléteront sa formation doctorale. A mon époque, il n’existait pas de formations doctorales. Depuis 2000, elles prennent en charge la question de l’insertion professionnelle, c’est un véritable plus. Elles permettent aux jeunes doctorants de comprendre comment un laboratoire fonctionne, à faire des présentations, etc. Bref c’est une façon d’être confronté concrètement à la vie de chercheur. 
 
Quel livre emporteriez-vous sur une île déserte ? 
Un seul livre ne suffirait pas. Si on a la chance d’être coupé du monde pendant une période, il faut peut-être en profiter. Je n’emporterais sans doute pas de travail. Eventuellement un ouvrage de biomécanique, mais essentiellement des romans de divers auteurs tels que Yasmina Khadra, Giacomeni et Ravene, Carlos Ruiz Zafon pour varier les plaisirs. 
 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et éviter tout Spam
7 + 0 = Résolvez ce problème de mathématiques et saisissez le résultat. Exemple, pour "1+3", saisissez 4.
-