Vous êtes ici

Paroles de chercheurs

Anne Désert

Anne Désert

Enseignante-chercheuse à l'Institut des molécules et des matériaux du Mans (Recherche Physique des matériaux)

Vice-Présidente au Conseil des études et de la vie universitaire (CEVU) à l’Université du Maine, elle est physicienne et enseignante-chercheuse à l’Institut des molécules et des matériaux du Mans (IMMM).

Quel résultat scientifique vous a le plus marquée ?
Je ne pourrai pas dire qu’il y a un fait marquant que j’isole plus qu’un autre. Une découverte en science, ça n’arrive pas comme ça, d’un seul coup ! Le plus souvent en sciences dures, on a à faire à une succession de petites découvertes. C’est en tout cas la conception que j’ai de mon métier de scientifique. Et j’ai moi aussi cherché à apporter ma petite brique à l’édifice. C’est plutôt l’imbrication des travaux, qui me marque. Et puis un jour, une personne dotée de capacités d’analyse plus fortes met tout cela en perspective.
 
Quelle personne a le plus compté dans votre parcours ?
Ce sont deux personnes parmi d’autres : Michel Rousseau et Jean Nouet, tous deux physiciens. J’ai fait ma thèse avec eux. Nous sommes toujours très proches. D’une façon générale, les gens qui m’ont marqué sont ceux qui m’ont transmis quelque chose. J’ai eu la chance d’avoir des parents qui m’ont fait confiance. Je n’ai jamais eu de pression dans mes choix. Et je me rends compte aujourd’hui à quel point cela est difficile avec mes propres enfants ! C’est une donnée importante, car j’ai pu faire le choix de suivre des gens passionnés et enthousiastes, justement parce que j’étais libre de le faire.  
 
Qu’aimeriez-vous voir démontré ou compris ?
D’une façon générale, il faut remettre l’Homme au centre des choses. Les phénomènes physiques seront toujours là dans 100 ans ! L’urgence, c’est l’amélioration des conditions de vie des gens. En physique, les questions intéressantes à se poser sont pour moi celles qui auront un impact à plus ou moins court terme et de manière concrète. C’est paradoxal avec l’idée même de la recherche, qui prend du temps. Mais pour moi, cette recherche doit d’abord être au service de l’Homme.
 
Qu’est-ce qui vous semble important mais dont on ne parle jamais ?
On parle rarement du temps qui s’arrête ! C’est bien de regarder devant. Mais c’est bien aussi de faire une pause et de regarder en arrière. Ce que l‘on fait aujourd’hui était déjà pour hier ! En recherche par exemple, on a de moins en moins de temps pour se poser des questions. On nous demande d’aller plus vite, de faire des demandes de budget avec ce que l’on espère trouver dans le futur ! Les grandes découvertes se font aussi par hasard. Prendre le temps, c’est aussi faire une certaine éloge de la liberté. Si on demande aux chercheurs en permanence ce qu’ils comptent découvrir, on ne sortira jamais de nos modèles.
 
Quel conseil donneriez-vous à un jeune souhaitant s’engager dans une carrière scientifique ?
Qu’il faut y aller mais d’abord par plaisir ! Il faut aussi de la curiosité, avoir le désir de comprendre les choses. Il ne faut pas se lancer simplement pour un travail car la recherche demande beaucoup d’énergie. Bien sûr, le projet professionnel est important et ça aide. Mais il faut d’abord du goût et du plaisir pour les sciences. C’est l’essentiel. Le reste suivra !
 
Quel livre emporteriez-vous sur une île déserte ? 
La solitude ne m’inspire pas. Même avec le meilleur des livres, je ne serais pas bien. Je lis beaucoup, mais surtout parce que je peux en parler autour de moi. Je garde néanmoins un excellent souvenir des Trois chevaux, un livre de l’auteur italien Erri de Luca. Je l’ai lu à deux reprises. L’écriture est poétique. La façon dont il est écrit m’a d’ailleurs beaucoup plus marquée que l’histoire elle-même.
 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et éviter tout Spam
1 + 6 = Résolvez ce problème de mathématiques et saisissez le résultat. Exemple, pour "1+3", saisissez 4.
-