Vous êtes ici

Paroles de chercheurs

Anne Philippe

Anne Philippe

Enseignante chercheuse et directrice adjointe du laboratoire de mathématiques Jean Leray de l‘Université de Nantes

Enseignante chercheuse et directrice adjointe du laboratoire de mathématiques Jean Leray de l‘Université de Nantes, elle est spécialiste des statistiques. Elle est facilitatrice pour l’ouest de la France de l’Agence Mathématiques et Entreprises (AMIES), un Labex piloté par l’Institut National des Sciences Mathématiques et de leurs interfaces (INSMI).

Quel résultat scientifique vous a le plus marqué ?
Dans les années 80, la recherche en mathématique a mis en évidence l’existence de phénomènes à longue mémoire temporelle par superposition de séries faiblement corrélées. Prenons l’exemple des ordinateurs. Un terminal relié à internet est soit connecté, soit déconnecté. Son état présent est peu dépendant de son passé. Mais si vous essayez d’analyser le même phénomène avec des milliers d’ordinateurs, on se rend compte qu’il existe des structures de comportements qui indiquent une forte dépendance au passé. Les phénomènes agrégés sont plus prévisibles que les phénomènes individuels. J’ai moi-même beaucoup travaillé sur les processus à longue mémoire.

Quelle personne a le plus compté dans votre parcours ?
Mon directeur de thèse, Christian P. Robert. Avant qu’il ne devienne mon directeur de thèse ! J’étais en DEA et j’ai assisté à mon premier cours de statistique avec lui. Il a présenté son programme, sa démarche et la façon dont il allait travailler. Et cela correspondait exactement à ce que je voulais faire ! Il nous impliquait dans la relecture de son livre “Le choix Bayésien”. Je ne savais pas encore sur quoi je voulais faire une thèse. Mais en quelques semaines, les statistiques sont apparues comme une évidence.

Qu’aimeriez-vous voir démontré ou compris ?
On parle beaucoup des Big Data. En statistiques, plus on a de données, mieux on comprend les phénomènes. Mais est-ce que l’on va vraiment pouvoir exploiter toutes ces données ? Je serais curieuse de voir comment la modélisation en statistiques va évoluer. Moins de données, mais mieux exploitées tout de suite, ne pourraient elle pas apporter plus d’information ? Aujourd’hui, il y a tellement de données que le temps de transfert d’un serveur à un autre peut devenir non négligeable. Quand nous aurons les outils pour exploiter les Big Data de la dimension d’aujourd’hui, leur traitement sera-t-il encore pertinent ?

Faire des mathématiques, c’est beaucoup plus large que simplement des mathématiques. Il faut aussi avoir un intérêt pour les domaines dans lesquels vous les appliquez.

Qu’est-ce qui est important et dont on ne parle jamais ?
Les maths sont partout dans notre quotidien ! Je dis toujours aux étudiants de master qui cherchent un stage : choisissez d’abord le domaine dans lequel vous voulez travaillez : l’industrie, la santé, l’énergie. Et ensuite cherchez le stage ! Faire des mathématiques, c’est beaucoup plus large que simplement des mathématiques. Il faut aussi avoir un intérêt pour les domaines dans lesquels vous les appliquez.

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui souhaite se lancer dans une carrière scientifique ?
Il faut faire des études pour soi et pour lesquelles on est motivé. Il faut savoir se détacher de la pression ambiante ! Rien n’est irrévocable. Il faut d’abord laisser libre cours à sa curiosité et ne pas être dans une démarche de “A quoi ça sert” ?

Quel livre emporteriez-vous sur une île déserte ?
Je lis beaucoup. Si c’est pour être seule sur une île, autant que ce soit un livre qui m’amuse. Il y a peu de temps, j’ai lu “Le koala tueur et autres histoires du bush”, de Kenneth Cook, un auteur australien. Le livre raconte toutes les rencontres que l’on peut faire en Australie dans la nature. C’est vraiment très drôle ! Je suis une solitaire, mais au milieu de la ville. Je vivrais mal sur une île déserte.

Propos recueillis par L.Salters

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et éviter tout Spam
1 + 17 = Résolvez ce problème de mathématiques et saisissez le résultat. Exemple, pour "1+3", saisissez 4.
-