Vous êtes ici

Faire le lien entre la recherche et les ateliers

Trois questions à Marthe Curtit, ingénieur d’études à l’Itemm, chargée des relations entre artisans et chercheurs au sein du projet PAFI.

Comment favorisez vous l’interaction entre chercheurs et facteurs d’instruments au sein du projet PAFI ?
 
C’est très concret. Nous faisons des sorties en ateliers de fabrication et en laboratoires pour mieux comprendre comment travaillent les uns et les autres. C’est un des aspects de notre activité. Un autre moyen pour stimuler les rencontres, c’est l’organisation de journées. Comme les JFIS, les Journées Facture Instrumentale et Sciences. Elles s’adressent soit aux luthiers d’instruments à cordes soit aux luthiers d’instruments à vent. C’est en fait de la formation continue. Les facteurs y rencontrent des chercheurs qui font par exemple des exposés. Les thématiques sont très variées. Par exemple, nous avons eu des interventions de scientifiques sur l’influence du geste du musicien sur la sonorité même de son instrument.
 
Quelle sera la suite à PAFI ?
 
Pour la suite, nous ne serons plus dans le cadre défini avec l’ANR qui prend fin ce printemps. Le projet entre dans une seconde phase. Nous allons tester les prototypes mis au point lors des trois années qui viennent de s’écouler. Dans une troisième phase, il faudra les produire pour les proposer aux artisans.
 
Comment êtes-vous arrivée à l’Itemm ?
 
J’ai fait des études d’ingénieur à l’université technologique de Compiègne. En fin d’études, j’ai effectué une spécialisation sur le son. Il y a beaucoup de facettes à l’acoustique mais très peu de débouchés. On peut très vite se retrouver à faire de l’acoustique de machine à laver ! Après mon diplôme, j’ai fait un stage dans un atelier de restauration de pianos en Allemagne. Je suis ensuite arrivée assez vite à l’Itemm où je me suis tout de suite occupée de PAFI. L’Ircam, le LAUM sont des instituts de recherche. L’Itemm est vraiment à l’articulation entre recherche et métiers.
 
Propos recueillis par Laurent salters

Infos complémentaires

  • A décourir les formations et métiers proposés par l'Institut technologique européen des métiers de la musique