Vous êtes ici

Waouh ! Des cellules IPS

Nathalie Gaborit observe des cellules IPS.

Des chercheurs de la région des Pays de la Loire transforment des cellules de peau en cellules souches, appelées cellules pluripotentes induites (IPS), pour les reprogrammer en cellules de cœur.

Les cellules souches sont au coeur des thérapies cellulaires et des greffes de demain. Elles ont la particularité de se différencier en plusieurs types cellulaires et de proliférer en culture. Mais pour les obtenir, il fallait aller les chercher soit chez l’embryon, soit chez le foetus, posant ainsi de réelles questions éthiques.
En 2007 une nouvelle méthode d’obtention de cellules souches embryonnaires humaines à été découverte. Cette méthode consiste à injecter un cocktail de quatre gènes à des cellules de peau pour les “reprogrammer” et les ramener à l’état de cellules souches embryonnaires.

Nathalie Gaborit, chercheuse à l'Institut du Thorax de Nantes, nous explique comment les cellules se transforment et se mettent à battre comme un cœur.

 

Infos complémentaires

Consultez notre dossier consacré à la santé et aux thérapies de demain, avec des ressources complémentaires sur les cellules IPS.