Vous êtes ici

L’Humain face aux risques

Risques naturels, technologiques, financiers, terroristes, climatiques… La notion de risque fait partie de notre quotidien.

éclair dans le ciel

Les accidents majeurs de ces dernières décennies, en France ou à l’étranger, ont frappé les esprits par leur soudaineté, leur intensité et l’ampleur des dommages causés à l’environnement et aux populations. Ces accidents, même dans le cas de catastrophes naturelles, sont de moins en moins acceptés comme des fatalités par les populations. Nos sociétés se montrent en effet de plus en plus exigeantes à l’égard de la gestion du risque.

Celui-ci est défini par la probabilité de survenue d’un évènement et par l’étendue de ses conséquences. Il résulte de la combinaison d’un aléa et d’un enjeu. L’aléa est le facteur naturel ou technologique à l’origine du risque ; l’enjeu correspond aux dommages encourus par les biens ou les personnes. La gestion du risque passe donc par une connaissance approfondie de l’aléa et une réduction de la vulnérabilité par la mise en place de systèmes d’alerte ou de plans de prévention.

En région des Pays de la Loire, de nombreux chercheurs travaillent sur cette notion complexe de risque dans de multiples domaines : santé, climat, finance, informatique… Ils font souvent appel à des compétences transversales en sciences humaines et sociales, sciences économiques… et partagent généralement un constat : une meilleure connaissance du risque est une source d’innovation, de dépassement…

Qu’il soit subi ou affronté, le risque s’impose comme une entrée pertinente pour comprendre les sociétés contemporaines et les défis auxquels elles doivent faire face.

Ressources associées

Lave et seisme

Séismes, la Terre en mouvement - Labo des savoirs

Lorsque nous pensons à la dynamique terrestre, nous voyons ses effets les plus ravageurs et pouvons penser, qu’entre ces épisodes spectaculaires, la terre est un élément stable, solide et immobile. Mais la Terre n’est que mouvement, notre planète est traversée d’ondes et de tensions : elle tremble tout le temps, même si nous ne le sentons pas.

Ingénieur en radioprotection

Métier passion. Ingénieur en radioprotection

Découvrez le métier d'ingénieur en radioprotection. Guillaume vous présente son quotidien et son travail dans un accélérateur de particules basé à Saint-Herblain en région Pays de la Loire. Il est chargé de faire des recherches sur la radioactivité pour des applications dans les secteurs de la médecine nucléaire et de la radiothérapie.

« Le Grand Jour de Sa Colère ». Peinture de l’anglais John Martin (1789-1854) représentant le Jour du Jugement dernier, un imaginaire de fin du monde ancré dans notre culture occidentale. - CCO

Pourquoi avons-nous peur de la fin du monde ?

La fin du monde est une angoisse que nous partageons tous. Quelle en est la raison ? D’où vient cette angoisse ? Comment influence-t-elle nos réflexions sur l’avenir de la planète ? Les réponses de chercheurs du programme scientifique ATLANTYS porté par l'Université de Nantes.

Le Mans Acoustique

Le Mans fête l’acoustique !

Préparez-vous à ouvrir grand vos oreilles : du 11 au 15 avril, « Le Mans fête l’acoustique ! » invite à explorer les différentes facettes de la science du son. Au programme : expériences auditives, concert scientifique, conférences, projection de films…

Le docteur Anne Sauvaget et la machine de stimulation magnétique transcrânienne répétitive © Unité de Neuromodulation en Psychiatrie, Centre d'Evaluation et de Traitement des Troubles de l'Humeur Complexes

Soigner les joueurs pathologiques par des impulsions électromagnétiques dans le cerveau ?

Quels sont les effets de la technique de stimulation magnétique transcrânienne répétitive (rTMS) sur les personnes dépendantes aux jeux de hasard et d’argent ? C’est la question que s’est posée la psychiatre nantaise Anne Sauvaget au travers d’une expérience menée auprès d’une trentaine de patients.

Mine d'Uranium

La mémoire de l’uranium en Pays de la Loire

En France, l’exploitation des mines d’uranium a duré de la fin de la Seconde Guerre Mondiale au début des années 2000. La région Pays de la Loire comptait une vingtaine de sites. Deux chercheures de Nantes se sont intéressées à la question de leur devenir.

Inondation par submersion marine à la pointe de l'Aiguillon (Vendée) suite au passage de la tempête Xynthia en 2010 © DREAL Pays de la Loire

Une tempête « Xynthia 2 » est-elle possible ?

28 février 2010. La tempête Xynthia frappe violemment la côte atlantique. Ses conséquences dramatiques ont marqué les esprits… 6 ans plus tard, sommes-nous mieux préparés à ce type de catastrophe ? La question intéresse les chercheurs nantais du LETG qui évaluent les risques de submersion marine et d’érosion sur le littoral.

Scratch permet d’apprendre la programmation informatique en créant de petits jeux vidéo. © wikimedia

Class’Code : apprendre à apprendre la pensée informatique

Class’Code est un programme de formation destiné à transmettre la « pensée informatique » aux jeunes. Conçu pour les professeurs, animateurs ou formateurs, il débute par un cours d’informatique en ligne pour s’initier aux principes de la programmation en créant de petits jeux vidéo.

La criminologie est l’étude du phénomène criminel et des réponses sociales et pénales qui y sont apportées. © photo : Pixabay

« Le grand public a une représentation déformée de la criminologie »

Bien loin des représentations véhiculées par les séries télé, la criminologie est un champ de recherche qui fait appel au droit, à la sociologie, à la psychologie, à la médecine ou même à la philosophie. Précisions avec Virginie Gautron, criminologue à l’Université de Nantes.

Stockés à moins 20°C par le Centre de Ressources Biologiques du CHU de Nantes, plus de 4 000 échantillons sanguins des habitants du Grand Ouest ont déjà été collectés dans le cadre de VaCaRMe. © l’institut du thorax

VaCaRMe : détecter les maladies avant leur apparition

Projet unique en France, VaCaRMe vise à découvrir l’origine génétique de maladies comme l’hypercholestérolémie, l’hypertension artérielle ou l’asthme pour les prévenir avant l’apparition des premiers symptômes. Pilotée par des chercheurs nantais, cette étude préfigure la médecine de demain.

Pages