Vous êtes ici

Santé et nucléaire

La recherche nucléaire, c'est aussi la santé.

Si l'énergie nucléaire est crainte, cela est dû en particulier aux accidents qui peuvent se produire, provoquant radiations et contaminations.
Néanmoins, la recherche nucléaire investit différents champs de la santé. La plupart des éléments radioactifs produits à Arronax serviront en imagerie. D'autres permettront de traiter certains cancers.
Parmi les scientifiques qui se consacrent à ce volet singulier de la recherche nucléaire, le physicien médical. Portrait sur ce spécialiste de la radioprotection des patients.
 

Ressources associées

Le nucléaire au service de la santé

Parce que des accidents comme celui de Fukushima peuvent se produire, le nucléaire fait peur. Pourtant il sert aussi en médecine pour diagnostiquer et traiter certaines pathologies, notamment les cancers. Un vaste champ de recherche auquel les scientifiques ligériens contribuent activement.

Les promesses de l'astate-211

Dans la famille des métalloïdes, demandez l'élément astate. Les services de médecine nucléaire projettent notamment de l'utiliser pour traiter les formes du cancer de la prostate qui ne répondent pas au traitement hormonal classique.

Institut de cancérologie de l'Ouest

Un physicien dans les services de soins

Trois questions à Albert Lisbona, chef du service de physique médicale à l'Institut de cancérologie de l'Ouest (ICO) René Gauducheau.